Accueil>...>La vidéo protection

Vos démarches administratives en ligne

La vidéo protection 

videoprotection Afin d’assurer la tranquillité et la sécurité des personnes et des biens des 121 656 habitants des 9 communes qui composent la CAVAM, la Communauté d’Agglomération en étroite relation avec la Police nationale, a mis en place un dispositif de vidéo-protection qui couvre l’ensemble de son territoire. La CAVAM a été en 2005 la première intercommunalité de France à disposer d’un tel système de vidéo-protection mutualisé.

Implanté dans l’enceinte même du commissariat de Police nationale de Montmorency, le Centre de Supervision Urbain (CSU) est opérationnel depuis le 1er février 2007. Le CSU possède un mur d’images composé de 44 moniteurs et de trois postes de travail. Sous la responsabilité d’un directeur, sept équipes de deux opérateurs de vidéo-protection assurent son fonctionnement 24 h/24 et 365 jours/an. Le dispositif est constitué de 111 caméras opérationnelles filmant en permanence l’espace public. Leur présence sur la voie publique est clairement signalée à la population par des panonceaux réglementaires placés sur l’ensemble du territoire communautaire. De manière à garantir les libertés fondamentales et le respect de la vie privée de chacun, toutes les images provenant des caméras donnant sur des espaces ou lieux privés sont floutées. Le Centre de Supervision Urbain bénéficie d’accès sécurisés contrôlés par un système de biométrie à reconnaissance d’empreinte digitale, agréé par la CNIL.

A Saint Gratien, 24 caméras de vidéosurveillance, outils de prévention de la délinquance, d’intervention au moment du délit mais aussi de résolution des affaires, sont installées et gérées par le CSU. Ces images peuvent ainsi être transmises à tout moment vers les postes des Polices municipales, les commissariats de Police nationale mais aussi dans les véhicules lors d’opérations.